La Montagne 20.09.14

La presse en parle 

 

 

La Semaine de l'Allier 18.09.14

Féminin Bio janvier 2015

"Les femmes ont le pouvoir de rééquilibrer le monde", mon ITW dans Féminin bio
http://www.femininbio.com/…/rencontre-veronique-cloitre-789…

 

La Montagne des 6 et 9 mars 2015

Sacrée Planète avril mai 2015

Le magazine Sacrée Planète a offert aux Femmes du Monde, 7 pages, avec de belles photos et notre échange avec Nathalie Petit, la journaliste a donné naissance à un très bel article, fidèle à mes propos.

Rêve de Femmes

Découvrez la revue Rêve de Femmes. Le dernier numéro de printemps est illustré des photos du livre ''Femmes du Monde" ainsi que d'autres, inédites...et ma bio est présentée.

 

Sylvie Verchère Merle Ecritures

 

VÉRONIQUE CLOITRE

Femmes du monde, Mères du nouveau monde

 31 MARS 2016 PAR SIDOVMDANS DES LIVRESLAISSER UN COMMENTAIRE

 

Véronique est une femme. Oui vous me direz c’est évident, mais je veux dire que Véronique porte vraiment le féminin dans toute sa force et sa beauté. Cette petite « bonne femme » promène gentiment sa voix fluette et ses longs cheveux bouclés, sa jolie jupe colorée, une douceur et une gentillesse naturelle. Elle peut faire penser à une petite fille … Comme une petite fille Véronique marche son cahier sous le bras, cahier multicolore où se cachent des mots de femmes. Mais il suffit que Véronique ait à exprimer son travail, défendre son point de vue, décrire et exposer le travail qu’elle a fait avec « ces » femmes, pour que sa voix s’enfle dans une force tranquille, une force puissante, une force de femme, qui vient du plus profond de l’être. Ce n’est pas tant les voyages et les paysages sans aucun doute traversés dont elle nous parle. Ce n’est pas non plus de son travail de photographe ni de sa collecte dont elle parle, c’est des femmes qu’elle a rencontrées, des échanges, des partages, des espoirs, des projets, de la vie. Véronique ne s’est pas contenté de faire de très belles images et de cueillir aux bouches des femmes les mots qui s’en écoulent, elle a entendu vraiment et rendu compte, et accroché à ces instants des dynamiques de guérison, d’actes salvateurs. Alors sans doute il est agréable de regarder son livre aux magnifiques photos, pour le plaisir de la beauté, mais surtout il est nourricier d’entendre et de participer, de quelque manière que ce soit à cette éclosion. Car enfin, à poser nos regards et partager ces instants, nous ne nous sentons plus tout à fait les mêmes, La femme en nous prend des forces, éprouve la joie et le magnifique espoir d’un lendemain qui chante. Alors ne serait-ce que par notre achat qui participe aux projets, à l’avenir des femmes, pour se sentir un instant dans la grande danse des femmes qui se lèvent, pour sentir en soi ce petit quelque chose de beau et de fort, il est un livre à lire et à regarder avec les yeux de l’âme .

........................................................................................................................................

                                                 The chic list

Restaurants, cafés, bars à vins, lieux de gourmandise, expos, séries et films à dévorer, musique, danse, théâtre, chouettes activités pour les enfants, balades en forêt, soins de soi, lèche-vitrine...

Nous rejoindre sur:

    

VISITER ET REVISITER

54 Chics

PartagezTwitter

Exposition "Regards de Femmes" 

the-chic-list.com | 24/05/2016, 13:42

par L'équipe d'administration

Au cours de ses différentes expéditions dans l’humanitaire, Véronique Cloitre a rencontré de nombreuses femmes meurtries par certaines traditions (mariage forcé ; excision…) et par des conditions de vie difficiles. Touchée au plus profond de son âme par la détresse de ses femmes, de ses « sœurs », l’auteur photographe s’est demandée comment elle pouvait les aider.

L’idée du livre « Femmes du Monde » est ainsi né avec un objectif double : informer sur le sort réservé aux femmes dans le monde tout en montrant que celles-ci se relèvent, se prennent en main et font tout pour que leurs enfants aillent à l’école, et aient une vie meilleure participant ainsi à la construction d’un nouveau monde.

C’est le cas de Binita. Installée dans les contreforts de l’Himalaya, mariée de force à l’âge de 14 ans, elle a eu l’idée de regrouper les différentes productions de thé des habitants de la communauté pour le vendre eux-mêmes et ainsi ne plus être exploités par de grandes firmes internationales.

Elle a même créée un « Conseil des Femmes » et donne des formations sur l’éducation, l’économie, l’hygiène. Heureuse des fruits de son travail et si fière de pouvoir envoyer ses enfants à l’école, elle se rend dans les autres villages pour raconter ce qu’elle fait et montrer que c’est possible.

 

« Un mouvement est en marche. Les femmes prennent leur place au côté des hommes, sans combat. Elles arrivent à leur montrer que cette évolution est positive et bénéfique pour tous. » témoigne Véronique Cloitre.

 Les droits d’auteur de ce magnifique livre sont reversés à l’association « Mères du Monde ». Celle-ci a décidé d’aider Binita et le groupe d’entraide des femmes dont elle s’occupe MAKHMALI SELF HELP GROUP, notamment en louant un local dans lequel les femmes de la communauté pourront vendre leurs productions (thés, fruits et épices) aux nombreux touristes visitant les sublimes paysages du Darjeeling.

 L'équipe d'administration

........................................................................................................................................

Féminin Bio janvier 2015

VÉRONIQUE CLOÎTRE : "LES FEMMES ONT LE POUVOIR DE RÉÉQUILIBRER LE MONDE"

Véronique Cloitre, photographe et auteur, a publié un hymne à la femme : Femmes du monde, mère du Nouveau Monde. Elle nous parle de la femme, blessée, exploitée, discriminée, et pourtant seule source d’espoir pour l’humanité.Publié le 22 janvier 2015

 

Du Canada jusqu’en Inde, l’objectif de Véronique Cloitre effleure les regards chargés d’histoire de femmes des quatre coins du globe. Son livre Femmes du monde, mères du nouveau Monde donne la parole aux mamans, aux épouses, aux grand-mères et aux petites filles. Un vibrant hommage à la féminité et un symbole d’espoir pour l’avenir de la femme.

Vous dressez un état des lieux assez sombre de la situation des femmes dans le monde, ce livre est-il une façon de tirer la sonnette d'alarme ?
Les femmes sont les premières victimes de la discrimination, de la violence et de la pauvreté. Les chiffres sont alarmants. Dans le monde, une femme sur sept est victime de viol, une femme sur trois est victime de violence, et les cent trente millions de femmes mutilées renvoient à l’intolérable. En France, une femme décède tous les deux jours des suites de violences. Il est temps qu’une Humanité unie et solidaire prenne place afin que cesse la souffrance.

Vous consacrez toute une partie du livre à la place des femmes dans les différentes religions. Qu'est-ce qui vous a frappé dans vos recherches autour de ce sujet ?
Les religions sont aujourd’hui l’un des principaux facteurs de discrimination à l’égard des femmes. Depuis toujours, les femmes ont été considérées comme inférieures par un système religieux patriarcal qui s’est acharné à détruire et à déformer les textes sacrés témoignant d’une force féminine créatrice et divine. Les écritures des différentes religions monothéistes parlent de femmes fortes, aux pouvoirs divins : Sarah la femme d’Abraham dans la religion juive, Aicha la femme de Mahomet pour les musulmans, Marie et Marie-Madeleine dans la Bible. Toutes ces femmes ont vu leur rôle diminué, leurs pouvoirs niés et leur rayonnement amoindri par les interprétations d’hommes avides de pouvoir.

« Eduquer une fille, c'est éduquer toute une nation » ?
41 millions de filles sont exclues de l’éducation dans le monde et 515 millions de femmes sont analphabètes. Au-delà du combat pour la justice et contre les discriminations, la scolarisation des filles est tout simplement la condition du développement mondial. La privation d’instruction condamne les femmes à la vulnérabilité la plus extrême, face à la maladie, aux violences sexuelles, aux mariages forcés, aux grossesses précoces et à la pauvreté.  A l’inverse, l’accès à l’éducation  leur permet de développer l’esprit critique nécessaire à la défense de leurs droits, et en fait des citoyennes à part entière. Le monde ne peut que bénéficier de ce changement de statut des femmes. Une femme instruite apporte une nouvelle voix au débat politique et culturel. De par son rôle d’éducatrice, elle transmet son savoir à ses enfants.

Quel est ce « principe du Féminin » que vous développez dans le livre ?
Notre humanité et notre Terre sont en déséquilibre car le féminin n‘y est pas intégré. Nos sociétés valorisent de façon excessive les attributs du yang : activité, pensée rationnelle, compétition, agressivité, langage de l’intellect, aux dépens des attributs du yin : intuition, compassion, mysticisme, langage du cœur... La redécouverte du principe féminin, c’est la réconciliation entre nous, hommes et femmes, et en nous, entre nos pôles masculin et féminin. Cette énergie transformatrice invite à l’Amour, à la paix, à la compassion. Les femmes ont le pouvoir de ré-équilibrer le monde. En relevant le féminin blessé, nous relevons notre humanité et notre Terre-Mère ; car la femme et la Terre sont deux énergies intrinsèquement liées

Qu'entendez-vous par « Féminin sacré » ?
Le Féminin sacré est cette porte ouverte sur un nouveau monde, une nouvelle humanité plus consciente, plus éclairée, plus libre, c’est l’antidote de la peur. En nous libérant de nos craintes nous retrouvons nos pouvoirs. Relever le féminin, c’est éveiller la déesse qui est en nous, oser l’amour, célébrer la vie.

Le livre consacre une large part à des portraits de mères autour du monde. Les femmes que vous avez rencontrées se sont-elles confiées facilement ?
Ces femmes se sont confiées avec simplicité parce qu’intuitivement, elles ont compris le projet : élever nos voix en une voix unique et harmonieuse afin de transformer le monde. Je leur remettais un livre d’or sur lequel elles pouvaient inscrire leur message pour les autres femmes et pour le monde. C’était un moment magique lorsqu’elles parcouraient les pages comme si elles voyageaient au cœur du monde, dans le cœur de chaque autre femme.  Moment d’émotion aussi lorsque les femmes analphabètes saisissaient le stylo pour déposer un dessin, un signe ou quelques lettres. 

Les femmes autour du monde peuvent-elles s’unir ?
Les cercles de femmes se multiplient. Les femmes se rassemblent, s’unissent pour créer une force créatrice de changement. Ce sont les défricheuses du nouveau monde. Florence est venue du Congo pour dénoncer le travail des femmes et des enfants dans les mines de coltan, lors d’une série de conférences en France. Lorsqu’elle est repartie elle m’a confiée : ‘’Ma dada (sœur) je suis venue parler de la guerre, je repars avec l’espoir car j’ai découvert en regardant ton livre que ce sont des milliers de dadas dans le monde qui me soutiennent et oeuvrent dans le même sens. Je ne me sens plus seule…’’

 

Véronique Cloitre est l'auteur du livre Femmes du monde - Mères du nouveau monde, paru aux éditions Dangles.

........................................................................................................................................

« Un Beau livre » comme on dit dans le métier. « Un beau livre » avec de magnifiques photos de visages de femme. Mais aussi « un Grand livre » parce que celui de la Femme et de son combat pour vaincre les discriminations.

Des photos, beaucoup de photos en pleine page réalisées par VéroniqueCloitre au cours de ses voyages : « Chaque photo a une histoire, la magie d’une rencontre, d’un échange…Nulle question d’être voyeur, mais simplement témoin. Je souhaite que mes photos racontent en même temps qu’elles informent ».

De beaux textes ensuite qui présentent dans une première partie combien, partout dans le monde, la femme a du mal à faire sa place au soleil. Ne dit-on pas en Inde « qu’élever une fille, c’est comme arroser le jardin de son voisin » ? Mais il n’y a pas qu’en Inde que la naissance d’une fille est un tsunami. Véronique Cloitre cite le Coran, parle « de la Chine de l’enfant unique » et de sa marche arrière en 2006 pour le programme « Love the girls », elle nous offre aussi un Tour du Monde de la Femme au travers des religions : la femme et le judaïsme, la femme et iIslam, la femme et la chrétienté, la femme et l’hindouisme, la femme et le bouddhisme.

Elle n’oublie pas non plus d’évoquer les difficultés des femmes dans la conquête du pouvoir. Et de citer le fameux « plafond de verre ». Une expression en vogue dans les Etats-Unis des années 70 et qui illustre parfaitement l’ensemble des obstacles rencontrés par celles qui souhaitent tutoyer les sommets et qui butent sur un plafond invisible les empêchant de gravir les derniers échelons.

Dans une deuxième partie, Véronique Cloitre nous propose des femmes - souvent modestes - qui à la première personne détaillent leur parcours, leurs engagements, leurs projets et les raisons de leur combat. Souvent femmes de l’ombre qui pour une fois ont la parole, elles clament haut et fort - comme ici Zohra Meleki - leur volonté de changer la règle : « Pas question pour nos filles de vivre ainsi. Nous voulons autre chose pour elles ».

Particularité sympathique de l’ouvrage : Les bénéfices du projet seront distribués à des associations qui œuvrent en faveur des femmes.

La chronique de Jacques Plaine

Femmes du monde, Véronique Cloitre, Editions Dangles, 39 €.

Vendredi 2 octobre à 18 h et à la médiathèque OPSIS de Roche-la-Molière, enregistrement public sur RCF de l’émission « A plus d’un titre » avec Véronique Cloitre. A 17 h 15, même lieu enregistrement public d’une « Carte Blanche » à Jean-Pierre Kotchian pour son livre Les montagnes rouges ( Utopia éditions).

La chronique de Jacques Plaine : Femmes du monde, de Véronique Cloitre

........................................................................................................................................

 

Par Aurélie Caillard  journaliste à l’Inrees

Véronique Cloître honore les Femmes et le Féminin Sacré et leur rend hommage dans son livre « Femmes du Monde, Mères du Nouveau Monde » avec une exposition rassemblant quelques portraits de ces femmes rencontrées au fil de ses voyages au Maroc, en Ethiopie, en Inde et ailleurs.

Au cours de ses différentes expéditions dans l’humanitaire, Véronique Cloître a rencontré
de nombreuses femmes meurtries par certaines coutumes/ traditions (mariage forcé ; excision…) et par des conditions de vie difficiles. Touchée au plus profond de son âme par la détresse  de ses femmes, de ses « sœurs », l’auteur photographe s’est demandée comment elle pouvait les aider.

L’idée du livre « Femmes du Monde » est ainsi né avec un objectif double : informer sur le sort réservé aux femmes dans le monde tout en montrant que celles-ci se relèvent, se prennent en main et font tout pour que leurs enfants aillent à l’école, et aient une vie meilleure participant ainsi à la construction d’un nouveau monde.

C’est le cas de Binita. Installée dans les contreforts de l’Himalaya, mariée de force à l’âge de 14 ans, elle a eu l’idée de regrouper les différentes productions de thé des habitants de la communauté pour le vendre eux-mêmes et ainsi ne plus être exploités par de grandes firmes internationales. Elle a même créée un « Conseil des Femmes » et donne des formations sur l’éducation, l’économie, l’hygiène. Heureuse des fruits de son travail et si fière de pouvoir envoyer ses enfants à l’école, elle se rend dans les autres villages pour raconter ce qu’elle fait et montrer que c’est possible.

 « Un mouvement est en marche. Les femmes prennent leur place au côté des hommes, sans combat. Elles arrivent à leur montrer que cette évolution est positive et bénéfique pour tous. » témoigne Véronique Cloître.

Les droits d’auteur de ce magnifique livre sont reversés à l’association « Mères du Monde ». Celle-ci a décidé d’aider Binita en louant un local dans lequel cette jeune femme dynamique et entreprenante pourra vendre thés, fruits et épices aux nombreux touristes visitant les sublimes paysages du Darjeeling.

http://www.amphora-artdevivre.fr/bienvenue/veronique-cloitre-femmes-du-monde-12/

........................................................................................................................................

Par Catherine Maillard

uneaura4etoiles

l'éveil du féminin

Livre : Femmes du Monde Mères du nouveau Monde de Véronique Cloitre.

Classé dans : feminilune,livres — 25 octobre, 2014 @ 10:23

Femmes du Monde Mères du nouveau Monde de Véronique Cloitre. Un livre sur les Femmes dans le monde, des portraits de femmes ordinaires et exceptionnelles…

L’éveil du féminin, un mouvement mondial, vous avez dû le remarqué les femmes bougent de par le monde entier. Ce livre fait le constat du chemin parcouru et surtout des initiatives pour continuer à espérer. 

Dans sa première partie, ce livre explore le Féminin blessé. La synthèse de la situation des femmes est proposée de manière originale avec des témoignages, photographies, poèmes, dessins et citations.

Dans une seconde partie, sont mis en évidence tous les changements positifs qui prennent place:

• Ce sont des femmes qui se relèvent, reprennent possession de leur vie et disent stop à la violence sous quelque forme que ce soit.

Elles délivrent chacune, par leur expérience, un message universel porteur d’espoir. Les femmes ont reçu le don sacré de donner la vie.

http://uneaura1.rssing.com/browser.php?indx=11607720&item=169

s